Toutes les infos pour réussir son voyage à l’île Maurice

Zoom sur

L’île Maurice, une vraie destination incentive
31 octobre 2013
Le savoir-faire mauricien en matière d’incentive L’île Maurice est (...)

Continuez de lire »

Nuage de mots-clés
Vous êtes ici » Accueil » Visiter l’Île Maurice » Artisanat et traditions » L’Île Maurice produit des vins de Fruits très gouteux !

Visiter l’Île Maurice 
Artisanat et traditions

L’Île Maurice produit des vins de Fruits très gouteux !

8 août 2014

Découvrir l’Île Maurice à travers son artisanat, c’est avoir de belles révélations ! Découvrez et savourez, avec modération toutefois, les vins de fruits produits sur l’île.

L’Île Maurice produit du vin… de fruits


Les membres de la famille Oxenham, acteurs majeurs dans la production, l’importation et la distribution de vins et spiritueux à Maurice confirment que Maurice fut un terrain d’expérimentation pour la production de vins issu de raisins, en premier lieu à partir de raisins séchés importés d’Afrique du Sud, puis remplacés dans les années 60 par des moûts de raisins concentrés.
La culture de la vigne a bien été tentée au début des années 90, mais sans succès probant, car le climat de l’Île Maurice ne se prête pas à cette culture. La durée d’ensoleillement est trop coute et les vendanges tombent en pleine période des pluies.
Mais il y a bien une production de vins à Maurice … des vins de fruits !
Les Oxenham sont les seuls à en produire sur Maurice. Basé à Phoenix, ils nous dévoilent le processus de fabrication de ces vins de fruits élaborés à base d’ananas et de lychees cultivés sur l’île.

Comment fait-on du vin de fruits ?


Le procédé de fabrication est assez similaire à celui d’un vin blanc traditionnel.
Les ananas sont récoltés à maturation, coupés à la main, la tête est retirée puis les fruits sont broyés mécaniquement.
Le moût obtenu est immédiatement levuré pour enclencher la fermentation alcoolique. Pendant 2 ou 3 jours, la macération se fait à froid en cuves inox. Le moût est ensuite pressé pour en extraire le jus. La fermentation est suivie d’une chaptalisation (ajout de sucre) afin d’obtenir un vin à 12% vol. Après un léger sulfitage le vin est stabilisé, filtré et embouteillé.
Les lychees, quant à eux, sont pelés, dénoyautés puis légèrement broyés. L’extraction du jus est complexe car il ne faut surtout pas écraser le noyau. L’amertume qu’il dégage est telle que cela déstabiliserait l’équilibre du vin final. Tout se fait donc à la main ! Le processus qui s’en suit est identique au vin d’ananas, depuis la fermentation jusqu’à la mise en bouteille.
A la dégustation, ces vins sont fascinants. Qualifiés par certains de « vrais vins de gastronomie dans lesquels on retrouve la pureté et la gourmandise de l’ananas et du lychee ». Il n’est pas rare de confondre lors d’une dégustation à l’aveugle, le vin de lychee avec un Gewürztraminer Alsacien.
Mais nous vous laissons juge, profitez de votre prochain séjour à l’Île Maurice pour découvrir ces vins de fruits !

Faire un commentaire
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.